L'eau : une ressource à préserver

Traversée par le Canal de Roubaix et exposée à des risques d’inondation sur les quartiers du Sartel et des 3 Ponts, la Ville met en œuvre progressivement une politique globale de remise en valeur de l’eau dans la ville et de gestion préventive de l’eau pluviale, en association avec la Communauté Urbaine de Lille, compétente en matière d’assainissement et d’aménagement.

Les objectifs

À Roubaix, la Ville s'attache à :

  • assurer une gestion préventive des eaux de pluie, pour éviter toute inondation ;
  • restaurer la qualité de l'eau du canal pour atteindre le bon état écologique ;
  • mettre en valeur l'eau dans la ville, en aménageant les berges et les abords du canal ;
  • réduire la consommation de l'eau potable pour les usages non nobles.

Les avancées

La remise en navigabilité du Canal de Roubaix

Le projet européen « Blue Links » a permis l’investissement de 38 M€ en 3 ans pour la réhabilitation et la remise en navigabilité du Canal de Roubaix, de la Marque Urbaine et du Canal de l’Espierre : travaux de berge, de dragage, de remise en état des ouvrages, etc. La cérémonie inaugurale du 19 septembre 2009 a officiellement clôturé le projet et permis d’accueillir les premiers bateaux de plaisance à Roubaix. Le Canal a ouvert officiellement ses portes à la navigation le 1er juin 2011.

Le lancement du Plan Bleu

A la suite du projet Blue Links et par délibération du 2 octobre 2009, la Communauté Urbaine de Lille a lancé une expérimentation sur la prise de compétence en matière de cours d’eau et canaux domaniaux. Le Canal de Roubaix est identifié comme premier site test. Ainsi, la gestion des ouvrages est confiée à l’Espace Naturel Lille Métropole. En parallèle, une étude d’aménagement du Canal est engagée afin de définir les aménagements touristiques, écologiques et urbains nécessaires à une reconquête totale du canal et ses berges.

La récupération de l’eau pluviale autant que possible

Malgré les fortes restrictions réglementaires en matière de récupération de l’eau de pluie, la Ville implante dès que possible des récupérateurs d’eau pluviale. Dans le cadre des travaux sur les équipements publics (Buffon, Victor Hugo), les récupérateurs sont implantés à des fins pédagogiques dans les écoles et pour le nettoyage des routes. Ils se rajoutent à ceux existants pour le nettoyage des véhicules au garage municipal, pour l’arrosage des plantes dans les jardins familiaux et aux serres municipales (20 cuves de 10 m3 de récupération d’eau pluviale, couvrant 100% des besoins en hiver et 50% en été).

L’essor des techniques de tamponnement

Après les premières réalisations concluantes en tant que maître d’ouvrage, la Ville applique systématiquement (sauf en cas d’impossibilité réelle) les techniques de tamponnement et d’infiltration pour les cours d’école, l’aménagement de parkings, d’espaces sportifs, etc.
Ces techniques sont également mises en œuvre dans des projets d’aménagement sous maîtrise d’ouvrage communautaire telles que la rénovation du boulevard de Mulhouse, l’aménagement de la Zone de l’Union et l’aménagement des espaces publics sur les 3 Ponts. Sur ce dernier, les noues y apporteront une fonction paysagère et écologique supplémentaire.

Prochainement

La création d’un pôle de découverte pédagogique autour du Canal

Enjeu de réappropriation citoyenne, le Canal souffre encore de sa méconnaissance par la population. En collaboration étroite avec l’Education Nationale, un programme pédagogique intitulé « le Canal entre à l’école » permettra à chaque enfant du cycle 3 de découvrir le Canal sous ses aspects écologiques et patrimoniaux.

Contact

Service Développement durable
Hôtel de ville
17 Grand'place
59100 Roubaix
Tél. : 03 20 66 47 72
Ouverture du mardi au samedi matin