Les déplacements : privilégier des transports durables

Roubaix bénéficie d’une desserte par tous les types de transport en commun : métro, tramway, train, bus. Néanmoins, la voiture y est toujours bien présente. Sa place est progressivement maîtrisée, afin de renforcer l’usage des modes doux et d'apaiser l’espace public.

Les objectifs

Le Grenelle de l'environnement entend rééquilibrer la place prise par la voiture dans nos villes et nos paysages, selon trois axes :

  • optimiser les réseaux existants ;
  • limiter le développement du routier et de l’aérien, en réorientant la demande vers des modes alternatifs et en n'augmentant plus la capacité routière globale ;
  • prendre en compte les exigences environnementales et consommer moins d'espaces naturels et agricoles pour les transports.

Ainsi, les transports devront en 2020 avoir diminué de 20% leur production de gaz à effet de serre, pour revenir au niveau de 1990.

Pour que cet objectif soit réalisé, les usagers des transports ont besoin de propositions d'alternatives de qualité, où qu'ils soient et où qu'ils aillent. La Ville, en partenariat avec la Communauté urbaine, travaille au développement de services fiables, sur tout le territoire communal.

Les avancées

Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de Roubaix

Dans le cadre du Plan de Déplacements Urbains Métropolitain, le PDU de Roubaix propose une déclinaison territoriale des objectifs. Ainsi, la stratégie de circulation et de stationnement par quartier devrait permettre d’améliorer le fonctionnement des quartiers. La hiérarchisation des voies et le contournement du centre-ville faciliteront la lecture de la ville. Le renforcement des transports en commun et de l’offre cyclable encouragera à une mobilité douce. Enfin, le développement des zones 30 au cœur des quartiers apaisera les pratiques routières, souvent trop agressives.

La mise en service de la LHNS Roubaix-Wattrelos

Depuis avril 2010, la première ligne de bus à haut de niveau de service (LHNS) relie Roubaix à Wattrelos avec des fréquences renforcées et une circulation facilitée.

Le renforcement du Plan de Déplacement d’Administration

Depuis 2004, le Plan de Déplacement d’Administration vise à réduire les déplacements automobiles professionnels et privés des agents de la Ville, favoriser les mobilités douces et recourir aux véhicules propres (25% en 2010).
Pour les trajets domicile-travail, la communication a été renforcée (journée dédiée et plaquettes) sur les possibilités dont disposent les agents : le remboursement à 50% sur les transports en commun (+11% en 3 ans), le prêt gratuit de vélo (+45% en 3 ans), la carte de parking à 50% (-32% en 3 ans).
Pour les déplacements professionnels, les transports en commun sont privilégiés à travers les ordres de mission et la disponibilité de tickets de transport en commun dans les services. Le pool de vélos s’est étoffé pour répondre aux besoins de déplacements en journée (22 vélos, quatre fois plus de déplacements comptabilisés en 3 ans). Quinze nouvelles actions ont été réalisées en 2010 sur l’optimisation du parc de véhicules de services (augmentation de l’usage du GPL, optimisation de l’entretien du parc de véhicule, suivi des kilométrages, entrave au stationnement des véhicules, diminution du nombre de véhicules légers, favorisation des modes de transports alternatifs, rédaction d’un règlement des déplacements professionnels…). Les résultats seront visibles à partir de 2011.

Une expérimentation de parking mutualisé

Un seul parking d’environ 250 places regroupera la totalité des places des logements construits de part et d’autre de la rue de Soubise. L’ensemble de ces places privées sera proposé à la location aux habitants des nouveaux logements, aux riverains ou aux salariés de l’environnement immédiat. Ce projet permettra la libération des cœurs d’îlot verts et de l’espace public, des économies d’échelle, et une certaine souplesse dans l’offre puisqu’une place pourra être utilisée le jour par un salarié, le soir par un habitant.

Prochainement

35 stations de V’Lille

Le Plan de Déplacements Urbains prévoit une part modale du vélo de 10% d’ici 2020, à la place du 1% actuel. Pour ce faire, 35 stations de vélos en libre service, nommés V’Lille et une Maison du Vélo pour les locations de longue durée seront implantées à Roubaix courant 2012.

Le développement du co-voiturage

En collaboration avec les entreprises roubaisiennes (La Redoute, Okaïdi, Damart, Camaïeu, Happy Chic, CHR), un site internet commun sur le co-voiturage va voir le jour. Cette solution est née d’une réflexion menée par la société SwissLife ayant sollicité la Ville sur l’élaboration de son Plan de Déplacement d’Entreprise.

L’implantation de stations d’autopartage

Une étude sera engagée afin de définir les possibilités et les conditions d’implantation de stations d’autopartage en centre-ville et au cœur des quartiers afin de répondre à la fois à des préoccupations environnementales et sociales.

La mise en service de la LHNS Villeneuve d’Ascq-Hem-Roubaix-Tourcoing-Halluin

Prévue pour 2013, la seconde Ligne à Haut Niveau de Service de Roubaix reliera Villeneuve d’Ascq, Hem, Roubaix, Tourcoing et Halluin. Son passage dans les quartiers Sud, Est et Nord permettra de désenclaver et relier ces quartiers plus facilement au reste de la ville.

La facilitation du vélo sur les sites Ville

L’effort déjà engagé sur les vélos sera poursuivi par l’implantation sur les sites municipaux (ou mutualisés) de lieux de stationnement vélo pratiques et protégés, comme par exemple l’installation d’un parc à vélos fermé et sécurisé sur le parking de la mairie centrale. 18 sites sont actuellement identifiés pour faire l’objet d’une expertise qui déterminera les aménagements, les investissements ou les accords de voisinage nécessaires afin d’envisager des mutualisations.

Des formations à l’éco-conduite

La sensibilisation à l’éco-conduite devrait toucher l’ensemble des agents municipaux utilisant fréquemment des véhicules de service, puis par la suite les autres agents souhaitant recevoir ce type de formation. Une centaine d’agents a déjà été identifié.

Contact

Service Développement durable
Hôtel de ville
17 Grand'place
59100 Roubaix
Tél. : 03 20 66 47 72
Ouverture du mardi au samedi matin

A consulter